Association Connaissance du Japon

Voici un forum qui vous permettra de mieux connaitre l'association connaissance japon où vous pourrez discuter de diverses choses abordant le japon.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 en juillet n'oubliez pas votre tv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RONDOUDOU
Shogun
Shogun
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : Fille de Garches enfant de Puteaux
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: en juillet n'oubliez pas votre tv   Sam 30 Juin - 18:56

Lundi 2

ARTE
à 17h30, 55'
Mon père, le dernier fauconnier du Japon,
Le dernier héritier d'un métier difficile raconte sa passion et tente de la transmettre à son fils, dans le nord de l'empire du Soleil-Levant.



Vendredi 6

Canal +
1h30, 20'
Série de 5 épisodes. 1/5, Revenge
Afro Samurai
Dans un Japon futuriste et féodal, Afro, un guerrier samouraï afro-américain, traque l'assassin de son père, tué alors qu'il n'était qu'un enfant. Dans un Japon à la fois futuriste et féodal, un monde où les kimonos côtoient les armes à feu et les téléphones cellulaires vit Afro, le seul samouraï noir. Il n'a qu'une obsession : retrouver un certain Justice, l'homme qui, en tuant son propre père, est devenu le combattant Numéro 1. Afro, qui a gagné plus jeune le bandeau Numéro 2, est le seul à pouvoir se mesurer à Justice. Taciturne et solitaire, Afro n'écoute que son courage : il affronte les bandits, les chasseurs de primes et les moines fanatiques qui se placent sur le chemin de sa vengeance, sans jamais se détourner de sa profonde quête... Dans un Japon à la fois futuriste et féodal, Afro, un samouraï noir, cherche à se venger de la mort injuste de son père, à laquelle il a assisté, impuissant, alors qu'il était enfant. C'est un guerrier qui va rencontrer sur son chemin quantité d'ennemis, d'amis et de défis au-delà de toute imagination...
REDIFFUSION SUR CANAL+ DECALE VENDREDI 6 JUILLET A 22H35



Samedi 7

France 5
21:38, 52'
Voyageurs et pèlerins.
Du XVIIe au XIXe siècle, la route du Tokaido qui relie Tokyo à Kyoto est la voie de communication principale du pays, qui longe le pacifique. À cette époque, Kyoto perd son rang de capitale et Tokyo, qui s'appelle alors Edo, est créée pour la remplacer. Il s'agit d'un changement de pouvoir : l'empereur reste cantonné à Kyoto, tandis que le chef militaire, devenu le nouveau maître du pays, le shogun, s'installe à Edo. Les allers-retours entre l'ancienne capitale et la nouvelle, avec les soldats, les domestiques, les marchands qui les suivent ainsi que les pèlerins, font de Tokaido la route la plus fréquentée du pays. Certains tronçons existent encore, dans les forêts, près des lacs : ils sont précieusement entretenus. À l'ouest du pays, l'île de Shikoku abrite un pèlerinage de quatre-vingt huit temples dédiés à Bouddha. Le moine fondateur, Kobo Daishi, a créé au Xe siècle la branche shingon du bouddhisme, devenue l'une des principales écoles de cette religion, un bouddhisme populaire ouvert à tous. Très en vogue à l'époque du Tokaido, le pèlerinage continue de nos jours....



Dimanche 8

Canal +
11:45, 60'
Les p'tits bouts du monde,
Destination le Japon
Maïtena Biraben part à la rencontre des enfants du monde ; au Japon, la journaliste se demande : qui éduque qui, pourquoi et quel rôle joue chacun ? Lorsqu'elle était enceinte de sept mois, Maïtena Biraben a mis le cap à l'Est, au Japon. En pleine révolution culturelle, les Japonais sont désormais plus nombreux à mourir qu'à naître : un problème démographique majeur. Les femmes doivent faire un choix entre travail et maternité. Souvent contraintes, elles font la grève du ventre. L'enfant japonais est de toute façon trop cher dans cet exigeant pays.

Paris Première
22:15, 2h05'
Furyo
de Nagisa Oshima
Avec David Bowie, Ryuichi Sakamoto, Takeshi Kitano...
1982, Drame.

Java, en 1942. Le capitaine Yonoi dirige avec morgue et mépris un camp de prisonniers anglais. Seul échappe à son intransigeance le lieutenant-colonel Lawrence, qui connaît aussi bien la langue que la civilisation japonaises. Le major Celliers, officier d'élite qui s'est rendu aux Japonais et que Yonoi a sauvé de la mort, arrive au camp de prisonniers. Entre les deux hommes se joue une lutte pour l'honneur. Yonoi contraint un garde coréen à se faire hara-kiri devant les détenus parce qu'il a eu une relation homosexuelle avec l'un d'entre eux. Devant le dégoût manifesté par les prisonniers, Yonoi ordonne deux jours de jeûne. Celliers se rebelle... A Java en 1942, un camp de prisonniers est dirigé d'une main de fer par un capitaine japonais. L'emprisonnement d'un capitaine britannique va provoquer un face-à-face troublant entre les deux hommes.



Lundi 9

Planète
16:25, 30'
Planète pub, Le Japon
Le Japon, séculaire et mystérieux, ne cesse d'inspirer les créateurs de publicité en mal d'exotisme facile : détour vers le pays du Soleil-Levant.



Samedi 14

France 5
21:35, 52'
Les volcans, villes et jardins
Le premier jardin nippon est le Japon lui-même, créé par les dieux. Un paradis qui a sa part d'ombre : les volcans, les tremblements de terre et les typhons le frappent constamment. Chacun a une conscience aiguë du caractère éphémère de la vie, de la beauté, de l'harmonie. Peu à peu les activités humaines ont modifié le littoral et les plaines. Les montagnes, le plus souvent formées par les volcans, sont restées inaccessibles, couvertes de forêts. Sur leurs pentes, des sanctuaires et des temples ont été édifiés, qui célèbrent la première religion du Japon, le shintoïsme. Puis de Chine est arrivé le bouddhisme, porteur d'une conception nouvelle de la nature : les jardins sont devenus des espaces recréés par l'homme et dédiés à la méditation. Kyoto et Tokyo offrent un panorama des jardins japonais. À Kyoto, la tradition s'est perpétuée tandis qu'à Tokyo, sur les toits des gratte-ciel, naissent les jardins du futur. Dans les grandes villes, dans des autobus on fait des simulations de tremblement de terre. Chacun y apprend, quand le sol se met à bouger, à se cacher sous la table. Au pied des volcans, les stations thermales profitent de l'énergie gratuite fournie par les profondeurs de la terre.



Vendredi 20

ARTE
à 12h35, 26'
Chic : Spécial Japon
Le vendredi, Chic propose une émission thématique. Aujourd'hui, l'art de vivre à la japonaise.
Au sommaire : le styliste Kenzo Takada nous ouvre les portes de son appartement parisien ; la calligraphie japonaise ; "Que faire avec..." une anguille ? Suggestion d'Alain Ducasse ; Sai So, label berlinois d'articles de mode créés à partir de kimonos.

edit : mise a jour faite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RONDOUDOU
Shogun
Shogun
avatar

Nombre de messages : 758
Localisation : Fille de Garches enfant de Puteaux
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: en juillet n'oubliez pas votre tv   Dim 19 Aoû - 12:43

et maintenant septembre :

Mardi 4
France 5 à 20:40

Baby dolls, baby blues - Durée : 52'
En crise depuis plus de dix ans, le Japon invente à grande vitesse de nouvelles formes de modernité. Face à l'explosion de la cellule familiale et du couple, les femmes sont ainsi confrontées aux enjeux les plus dramatiques de la société nippone : perte de sens, érosion des valeurs traditionnelles qu'elles sont censées transmettre, incommunicabilité, immaturité. Ce pays sera bientôt le plus vieux du monde puisque, depuis l'éclatement de la " bulle " financière japonaise, le taux de fécondité n'a fait que chuter, pour atteindre le chiffre désastreux de 1,33 enfant par femme (1 à Tokyo) ! En fait, depuis plus de cinq ans, la "grève des ventres" fait la une des journaux et l'ex-ministre des Finances japonais a même exhorté les femmes à faire " moins d'études pour faire plus de jolis enfants " ! Pourquoi certaines femmes ont-elles toutes les raisons du monde de redouter l'arrivée d'un enfant ? Quant aux hommes, ils ont de plus en plus de mal à assumer leur rôle de père et celui d'époux. Ce sont les femmes, et non les hommes, qui secouent un Japon enfoncé dans la crise et le doute. Elles s'affirment, innovent, prennent des responsabilités. En amour, les jeunes filles bousculent les habitudes et sont de plus en plus nombreuses à refuser l'ancien modèle familial. A travers trois générations de femmes (adolescentes, mères et grand-mères) qui parlent de leur vie affective, sentimentale et sexuelle, ce film explore la féminité et les relations entre les hommes et les femmes dans une société qui, paradoxalement, attire autant qu'elle questionne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
en juillet n'oubliez pas votre tv
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» N'oubliez pas votre petite laine
» N'oubliez pas votre brosse à dents
» The cure: discussion
» N'oubliez pas votre cashback
» Thème du mois de juillet : votre broderie préférée !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Connaissance du Japon :: NEWS-
Sauter vers: